Le bon moment pour retrouver un emploi
Divers,  Recherche d'emploi,  Travail sur soi

Est-ce le bon moment pour moi pour retrouver du travail ?

Spread the love
  • 1
    Partage

Vous allez me dire “mais oui c’est toujours le bon moment !!!”. Et pourtant, nous allons voir que certains paramètres, sans que vous en ayez pleinement conscience, peuvent vous empêcher de retrouver du travail.

La confiance en soi

Et oui, je ne vous apprends rien, si vous-même ne croyez pas en vos qualités qu’elles soient personnelles ou professionnelles, vous allez avoir les plus grandes difficultés à convaincre.

OK, mais une fois que c’est dit, nous n’êtes pas beaucoup plus avancé.

Il existe heureusement des solutions pour recouvrer la confiance en soi, et s’il existe DES solutions c’est parce qu’il existe des tas de raisons à cette perte de confiance en soi.

Le manque de confiance professionnel

Origines

Il peut lui-même avoir plusieurs origines, une mission qui a changé au fil du temps et vous avez la sensation d’avoir perdu en compétences propres à votre métier d’origine, ou que vous n’êtes pas à la hauteur des nouvelles tâches que l’on vous demande d’accomplir quotidiennement. Cela peut aussi venir d’une lassitude dût à un manque d’évolution qui entraîne une sensation de régression. Mais ça peut être aussi des traumatismes plus lourds comme un mauvais management qui vous aura conduit à perdre confiance en vos compétences professionnelles. Cela peut malheureusement aussi provenir d’un licenciement, même s’il s’agit d’un licenciement économique qui n’a rien à voir avec vos compétences, c’est humain, nous ne supportons pas d’être abandonnés, et un licenciement peut avoir de lourdes conséquences.

Solutions

Il existe différentes solutions à ce genre de perte de confiance.

Dans un premier temps, je dirais qu’il faut prendre le temps de se poser. J’ai moi-même souffert pendant longtemps de gros manques de confiance en moi, et cela provoquait une panique interne qui me faisait perdre mes moyens. Ma technique était alors de me poser calmement et de commencer une liste de tout ce que j’étais capable de faire, ainsi que mes compétences humaines. Bien souvent, ce simple exercice me permettait de prendre du recul, relativiser et me dire qu’en fait je sais faire un paquet de choses et que non, je ne suis pas bonne à rien. Vous pouvez vous-même tester cette technique, faite la liste de tooouuuttteesss, absolument toutes les choses que vous savez faire ou que vous aimez faire, d’un point de vu personnel comme professionnel et vous verrez qu’au fur et à mesure que la liste va s’allonger, vous allez retrouver le moral. Ensuite rien ne vous empêche de garder cette liste précieusement et d’aller la relire quand un petit coup de mou se fait sentir.

Métier technique et projet personnel
Lancez vous dans un projet personnel

Selon votre domaine, vous pouvez parfaitement faire un projet pour vous-même, pour retrouver confiance en vos compétences techniques. Si vous êtes développeur informatique, si vous êtes dans un domaine technique quel qu’il soit vous pouvez vous créer votre petit projet, vous développer un petit site web, installer un réseau à la maison et y ajouter quelques objets connectés, fabriquer un automate ou un petit robot si c’est votre domaine, etc. cela vous permettra de constater que non vous n’êtes pas obsolète et cela vous permettra même sûrement de développer vos compétences.

Et même dans un domaine comme la comptabilité ou le secrétariat, vous pouvez parfaitement proposer vos services à des amis ou à une association locale en tant que bénévole. Vous êtes bénévole, vous n’aurez donc pas la pression de la performance ou la peur d’être injurié pour la qualité de votre travail, vous allez ainsi pouvoir laisser s’exprimer vos compétences comme bon vous semble et redécouvrir le plaisir de pratiquer votre métier sans stress.

Comprenez bien que dans le cas de la perte de confiance en vos compétences professionnelles, c’est bien souvent le cadre de travail qui en est à l’origine, ce qui signifie que les compétences vous les avez (sinon on ne vous aurez pas embauché), mais le cadre a fait que petit à petit on vous a étouffé, ou alors on vous en demande plus que vous ne pouvez le supporter ou des tâches qui vont au delà de vos compétences, ou avec un niveau d’exigence qui va au delà de ce que vous pouvez fournir. Ce n’est pas que vous n’êtes pas compétent.e, c’est que l’environnement ne vous correspond pas. Il va donc falloir faire le point et recadrer la recherche d’emploi pour mieux coller à vos compétences et donc ainsi retrouver pleinement confiance en vous.

Enfin, si vraiment vous avez besoin d’un coup de pouce pour vous aider à recentrer votre métier et prendre pleinement conscience de toutes vos compétences, je ne peux que vous conseiller d’aller jeter un oeil sur l’excellent article de Marie-Claire Quenardelle sur le bilan de compétences. Si le sujet vous intéresse particulièrement, n’hésitez pas à le préciser en commentaire, nous pourrons faire un article dédié à ce sujet, Marie-Claire est la personne idéale pour ça.

Le manque de confiance personnel

Alors soyons clairs, dans notre société moderne où trop souvent, le travail passe avant tout, le manque de confiance personnel est souvent lié à la perte de confiance professionnelle. Vous ne vous sentez plus à la hauteur dans votre métier, alors vous ne vous sentez plus à la hauteur pour rien. Vous remettez en question vos compétences en tant que parent, en tant que conjoint.e, en tant qu’ami.e, vous ne vous sentez plus bon.ne à rien et alors vient pointer à l’horizon la dépression.

Confiance en soi
Aidez-vous en vous faisant aider à retrouver confiance en vous !

Dans ce cas, je vais vous donner les mêmes conseils que précédemment, un coup de mou ça arrive à tout le monde et ça fait même du bien de craquer et de lâcher prise parfois. Mais si cette perte de confiance dure depuis trop longtemps, il va être judicieux de prendre le taureau par les cornes et trouver de l’aide extérieur.

Je vais vous faire un aveux, dont je n’ai absolument pas honte, mais que je ne crie pas sur les toits non plus. Si vous jetez un oeil à mon CV vous allez voir que pendant une longue période, mon embauche la plus longue a été de 2 ans. En fait ça va de 7 mois à 2 ans. Tous les ans ou presque je changeait de boulot. Parce que ça ne me plaisait plus ? Pas vraiment. En fait c’est parce que petit à petit je perdais confiance en moi. Parfois c’est parce que le management ne me convenait pas du tout, parfois parce que le boulot n’était pas assez exigent et que j’avais la sensation de ne rien apprendre, parfois parce que les projets n’avançaient pas, etc. Et j’avais cette faculté à être profondément touchée quand on me faisait un reproche, quel qu’il soit. La moindre critique me blessait énormément et me faisait, petit à petit perdre confiance en moi.

Bref, au bout de la 5ème démission j’ai identifié toujours le même cercle vicieux, au début tout va bien et puis petit à petit, je perds mes moyens et je décide de partir, persuadée que je ne sers à rien et que je ne suis qu’un poids pour l’entreprise. Au bout de la cinquième fois j’en ai eu marre, je ne pouvais pas passer mon temps à changer de boulot, je voulais pouvoir m’épanouir dans un poste et arrêter de vivre cette période très pénible de la semi-dépression. Alors je suis allée consulter une psychologue-hypnothérapeuthe. Et depuis ? Et bien je revis !

Je n’ai plus jamais revécu ces longues soirées à me morfondre parce que mon chef m’a reproché de ne pas avoir envoyé mon mail à la bonne personne, et ce, même si il affiche une tête horrifiée du style “mais tu te rends compte de la gravité de ton erreur ??”. Aujourd’hui j’arrive à relativiser et à répondre “OK, promis je ne recommencerait plus, mais soyons honnêtes, je doute que je vais me faire virer pour cette étourderie, ça arrive à tout le monde”. Je vous assure que quelques années auparavant, je serais allée me réfugier aux toilettes pour pleurer toutes les larmes de mon corps. Est-ce que j’ai mûri, est-ce que les séances d’hypnothérapie ont eu un effet, était-ce un placébo ? Je n’en sais rien, et à vrai dire, je ne veux même pas le savoir. Tout ce que je sais, c’est que prendre la décision de faire appel à une aide extérieur m’a changé la vie et je ne le regrette pas le moins du monde.

Quelque soit la raison, parfois ce peut être des drames personnels, une relation compliquée, un.e conjoint.e particulièrement envahissant.e qui va vous dévorer petit à petit. Les relations toxiques existent vraiment. Encore une fois rester seul.e dans ce genre de situation n’est pas du tout une bonne chose. Oui c’est compliqué de faire le premier pas et d’aller voir un psychologue en lui disant “alors je sais qu’il y a des drames dans le monde mais moi je viens juste vous voir parce que je n’ai pas le moral”, mais je vous assure que prendre le temps de discuter une heure avec une personne dont le seul boulot est de vous écouter et vous aider à faire le tri, ça fait un bien phénoménal !!

Faire le deuil

Une autre raison qui peut vous bloquer dans votre recherche d’emploi c’est le fait de ne pas avoir fait le deuil de votre précédant poste ou le poste dont vous cherchez à partir.

Faire le deuil
Faites le deuil de votre ancien poste pour trouver le prochain.

J’en ai eu une preuve flagrante avec une personne que je coach depuis un moment. Cette personne était lassée de son poste actuel, plus assez technique, un management qui la freinait au lieu de la laisser déployer tout son potentiel, des décisions qui lui semblaient incohérentes, bref, l’idée de changer de boulot la titillait.

Etant une personne assez exigeante et pas non plus dans l’urgence de trouver absolument un autre poste, elle choisissait précisément les annonces auxquelles répondre, et un jour c’est un chasseur de tête qui l’a contacté. L’entretien à eu lieu et à la fin le chasseur de tête lui dit “mais en fait, pourquoi vous voulez changer de boulot, vous adorez votre boulot !”.

J’avoue que cette petite phrase l’a pas mal retourné et moi ça m’a fait tilt, en effet, certes des choses n’allaient pas, mais dans le fond, son boulot lui plaisait et son discours s’en faisait sentir. Les recruteurs en face l’entendaient faire l’éloge de son emploi actuel (inconsciemment bien sûr) sans réussir à comprendre ce qu’il pourrait leur apporter à eux, du coup pendant plusieurs années les entretiens se sont soldés par un échec”

Plus récemment, son poste ayant changé, cette même personne m’a dit “non maintenant je n’en peut plus, ce n’est pas ce pour quoi j’ai signé il y a 10 ans, ce n’est pas ce que j’aime faire, je ne veux pas faire ce nouveau job que l’on me donne, je veux partir”. Et en quelques semaines, ce n’est pas un mais deux postes qu’il a obtenu !!! En l’espace de quelques semaines il avait décroché deux postes et n’avait plus que l’embarras du choix !

Comme quoi il est vraiment important, non seulement de faire le deuil de son précédant emploi avant de se lancer dans une nouvelle recherche, mais aussi, de se concentrer sur ce que l’on va pouvoir apporter à la prochaine entreprise. Il faut à tous prix tourner la page. Même si c’est un crève cœur, vous devez prendre le temps de faire ce travail de deuil pour être dans les meilleures conditions et rebondir.


Vous l’aurez compris, les facteurs conjoncture économique, vacances, crises, ne sont pas les seuls freins à votre retour à l’emploi, votre condition psychologique est tout aussi importante, et comme un sportif qui voudrait tenter un marathon avec une déchirure musculaire au mollet, il est plus sage de commencer par cicatriser les blessures avant de repartir dans la course à l’emploi. Car multiplier les échecs et les refus ne fera qu’aggraver la situation et vous enfoncer un peu plus dans la dépression et la perte de confiance en vous, vous entraînant dans une spirale infernale dont vous aurez du mal à vous extirper seul.e.

Je vous laisse méditer là dessus, prendre le temps d’y réfléchir, n’hésitez pas à me dire en commentaires depuis combien de temps vous recherchez un emploi, ou si vous pouvez identifier un schéma tel que l’un de ceux que je viens de vous citer, le mien ou celui de la personne que j’ai coachée. Si vous êtes également intéressé.e par un article plus complet sur la confiance en soi, comment l’améliorer, la retrouver, la maîtriser, mais aussi si vous souhaitez plus d’informations sur le bilan de compétences. Commentez et votre vœux sera exaucé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément n'hésitez pas à télécharger gratuitement le livre | Devenir un Serial Jobber

%d blogueurs aiment cette page :