CV Anonyme
Non classé

Discrimination à l’embauche

Spread the love
  • 4
    Partages

C’est le titre qui a jailli ce matin sur mon fil d’actualités Facebook. Le titre complet était Discrimination à l’embauche : les résultats de la campagne de testing passée sous silence par le gouvernement.

Que nous révèle cet article ?

Cet article écrit par Claire Chaudière de France Inter, nous révèle qu’à candidatures égales, et disons le, banales, pour certaines grosses sociétés, les noms à consonnance maghrébine auront moins de chance d’être reçus en entretiens et donc obtenir un emploi dans ces sociétés.

Bon je passe volontairement sur les attaques d’ordre politique qui visent à dénoncer le fait que le gouvernement tarde à donner les noms des plus mauvais élèves ca ce n’est absolument pas mon sujet.

Pour la simple et bonne raison que cet article va dans le sens que je ne cesse de vous répéter à longueur d’article et de vidéos, si on écrit le CV de “monsieur tout le monde”, oui, on sera plus sujet aux discriminations, et c’est humain !

Pourquoi ce n’est pas surprenant ?

Avouez vous-même si l’on vous propose un même vêtement à prix équivalent, vous allez utiliser des critères discriminents selon votre propre sensibilité, si vous préférez une couleur ou une autre, une marque plus éthique qu’une autre, une marque locale ou au contraire une marque connue à l’internationale, si vous privilégiez le commerce physique ou la vente à distance, etc.

C’est la même chose pour ces entreprises, si tout le monde propose la même offre, le même CV plat et sans saveur, vous serez soumis à toute sorte de discrimination, certains discrimineront sur l’origine, d’autres sur le sexe, d’autres sur l’âge, d’autres juste sur la photo, etc. parce qu’à un moment il faut bien faire une sélection et que sur 50 CV reçus voir plus, ils ne peuvent pas rencontrer tout le monde.

Je ne cherche pas à excuser ces entreprises, je vous explique simplement, qu’en effet, à continuer à faire le même CV creux, voilà ce qui va vous arriver !

Quelles sont les solutions ?

Le CV anonyme

Même si de prime abord, cela paraît être une bonne idée, ainsi le recruteur ne peut pas connaître votre nationnalité, vous ne pourrez pas tout anonymiser, les entreprises dans lesquelles vous avez travaillé, les écoles dans lesquelles vous aurez étudié seront autant d’indices pour permettre au recruteurs de découvrir votre nationalité.

D’autre part, le CV anonyme n’étant pas obligatoire, si vous prenez la peine d’anonymiser votre CV, le recruteur est en droit d’en déduire que vous avez l’habitude d’être sujet à ce type de discrimination, donc s’il se soumet à ce genre de pratique, dans le doute et à dizaines de CV équivalents, il mettra automatiquement votre CV sur la mauvaise pile. D’autres pourront quand à eux s’offusquer que vous les considériez comme potentiellement malhonnêtes.

Et enfin, face à des fautes d’orthographe, un recruteur pardonnera plus facilement un candidat s’il voit que la langue française n’est a priori pas sa langue natale, que s’il n’est pas capable de le savoir faute d’une identité clairement affichée.

Pour toutes ces raisons, je pense que le CV anonyme n’est pas la solution, mais du coup, comment franchir cette barrière ?

Le CV de qualité

Et bien simplement en reprenant chaque étape que je vous ai décrites dans les articles sur la rédaction du CV en or et créer un CV personnalisé pour le recruteur, qui réponde exactement à ses besoins et non le CV générique que vous envoyez à tour de bras à toutes les entreprises des environs.

En effet, si une entreprise ne veut pas de vieux, de chauves, de femmes, de maghrébens, de barbus, de gros, de moches etc. vous ne pourrez rien y faire, même avec un CV en béton, même en anonymisant au maximum et en décrochant un entretien, à la fin, vous ne serez pas retenus.

En revanche, s’il s’agit de disciminations basées sur le simple fait de devoir faire une première purge face à l’avalanche de CV reçus quotidiennement, évidemment que ces critères ne rentreront plus en compte si votre CV est clairement au dessus du lot.

Etes-vous victime ou acteur de votre carrière ?

Honnêtement, croyez vous que je me serai lancée dans une carrière dans l’informatique si je m’étais basée sur ce genre d’analyse purement communautariste dont le seul but est de victimiser les uns et pointer du doigt les autres ?

Il y a les gens qui cherchent des excuses et ceux qui cherchent des solutions, personellement je fais parti d’un camp et vous, de quel camp voulez-vous faire parti ?


A très bientôt les Serial Jobbers pour de nouveaux précieux conseils qui vous permettront, j’en suis sûre, de décrocher le job de vos rêves, avec ou sans discrimination !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément n'hésitez pas à télécharger gratuitement le livre | Devenir un Serial Jobber

%d blogueurs aiment cette page :