Ecrire le CV parfait
Curiculum Vitae

Comment écrire le CV parfait ?

Spread the love
  • 1
    Partage

Les conseils pour écrire un CV vous en avez déjà lu et reçut des tonnes, tellement qu’ils sont même parfois contradictoires !

Certains vous disent qu’il ne faut qu’une seule page, d’autres, que vous pouvez en mettre deux, certains vous disent qu’il faut mettre votre photo impérativement, d’autres, que vous devez l’anonymiser. Certains vous disent d’en mettre le plus possible, d’autres, au contraire vous conseillent de vous contenter du minimum. Comment s’y retrouver dans ce flot de conseils plus ou moins éclairés ?

Ce sont exactement les réponses auxquelles j’ai répondu point par point dans une série d’articles et que je vous propose de réunir ici.

Commencer sur de bonnes bases

C’est mon mantra : “Toujours faire preuve de bon sens” et se mettre à la place des gens. Il n’est en fait pas si difficile de comprendre comment écrire le CV parfait. Il suffit de se mettre dans la tête d’un recruteur.

Qu’est-ce qu’un recruteur ?

Entretien d'embauche
Un recruteur a un besoin précis pour lequel il cherche le candidat idéal capable d’y répondre.

Voilà la vraie question. Un recruteur est quelqu’un qui a besoin d’une personne rapidement. Il a donc passé du temps à rédiger une annonce avec un maximum de précisions, pour ne pas perdre de précieuses heures à rencontrer des dizaines de personnes qui ne correspondent pas à sa recherche.

Est-ce que cela veut pour autant dire que si vous ne répondez pas à tous ses besoins il est inutile de répondre ? Ce n’est pas ce que j’ai dit. J’ai dit qu’il ne souhaitait pas perdre du temps à rencontrer des personnes qui ne correspondent pas à sa recherche. C’est très différent !!! (Si ce n’est pas clair, pas de panique vous allez comprendre l’énorme différence dans une petit instant.

Quelles sont vos aspirations ?

Pour écrire un CV parfait, il semble évident qu’il faille savoir précisément ce que vous vous recherchez également, si vous ne savez pas vraiment ce que vous voulez, il va être assez difficile d’être synthétique et persuasif auprès du recruteur. C’est cet élément crucial que j’ai développé dans mes articles Faire le point et Définir votre projet.


Sans ces bases, vous ne serez malheureusement pas en capacité d’écrire le CV parfait. On aura beau vous donner tout un tas de bons conseils, si vous ne parvenez pas à définir votre projet professionnel et que vous ne parvenez pas à décrypter ce que souhaite le recruteur, vous ne saurez pas écrire le CV qu’il a envie de lire.

Mais pas de panique, je suis justement là pour vous aider !

Décrypter les annonces

Analyser une annonce
Savoir décrypter une annonce, facile quand on a les bonnes méthodes.

Et oui, une fois votre projet professionnel bien défini, une fois que vous savez quel poste vous cherchez, il va maintenant falloir apprendre à décrypter les annonces pour comprendre le plus précisément possible, ce que cherche le recruteur.

Certes dans les premiers temps, ce ne sera pas forcément facile, mais je peux vous jurer qu’en renouvelant l’exercice 4 ou 5 fois, cela va devenir une évidence et un vrai plaisir de sortir les crayons de couleurs pour illuminer ces annonces ! Ma technique est bien rodée et je vous la dévoile dans cet article avec des exemples très concrets.

Et oui, vous avez maintenant découvert LE secret du CV parfait, il n’existe pas de CV parfait…

QUOI ?! MAIS C’EST QUOI CE TRAQUENARD ?!

Pas de panique ! Non LE CV parfait n’existe pas, mais DES CV parfaits, oui ! Vous pourrez en écrire à la chaîne une fois que vous aurez maîtrisé la théorie et la pratique.

Répondre au besoin et uniquement au besoin

Et oui, le voilà le véritable secret. Maintenant que vous avez défini et vos envies et les besoins précis du recruteur, il va s’agir de répondre à son besoin et à rien d’autre.

Faire le tri dans les informations
Ne faire apparaître que les informations pertinentes.

Pourquoi ? Encore une fois, il n’a pas le temps de lire votre biographie, il cherche quelqu’un qui va lui permettre de résoudre sa problématique. Alors oui, c’est la mort dans l’âme que vous allez devoir supprimer une partie de votre cursus, mais à l’inverse, vous prendrez également le temps de détailler tout ce que vous n’aviez pas jugé utile avant, ou alors qui ne pouvait pas tenir dans une feuille A4.

Et là j’espère que vous allez tiquer et me dire “Oui mais ce qui n’est pas important pour ce recruteur sera peut-être très important pour un autre ?!”. Et là je vous dit BRAVO !!! OUI ! C’est précisément ce que je ne cesse de répéter à longueur de temps aux personnes que je coache.

Vous avez tout à fait compris et c’est pourquoi je vous le répète, il n’existe pas UN CV parfait, vous allez en écrire une dizaine peut-être, du moins un par annonce, un par candidature, tous différents !

Ma règle d’or est 1 annonce = 1 CV !!

Mais pas de panique, puisqu’ils seront tous parfaits ou du moins beaucoup plus que 90% de tous les autres CV, vous n’aurez pas à en écrire des centaines pour décrocher un entretien !

Toute cette partie est détaillée dans mon article qui vous explique comment faire le tri.

A présent on rempli les cases

Et oui, ça y est le plus dur est derrière vous. Bonne nouvelle non ?

A présent il va s’agir de remplir les différentes cases du CV en restant concentré sur cette notion de tri et ne répondre qu’aux besoins du recruteur ou alors répondre aux besoins du recruteur.

Ben oui, comme je vous l’ai dit précédemment, ce n’est pas parce qu’il vous manque quelques compétences qu’il ne faut pas répondre, mais il va s’agir de mettre en valeur d’autres aspects de votre profil qui vont pouvoir compenser. Par exemple, si on vous demande de manager une équipe et que vous ne l’avez jamais fait dans le cadre de votre profession, mais que vous êtes bénévole dans une association et avez l’habitude de gérer des plannings et une équipe, et bien faites apparaître votre expérience de bénévolat.

Vous comprenez l’idée ?! On ne répond qu’à la demande du recruteur, mais on fait son maximum pour répondre à un maximum de ses besoins, quitte à aller rechercher des stages. Je détaille cette anecdote plus longuement dans un de mes articles, mais oui, j’ai déjà demandé à un Serial Jobber de faire apparaître une expérience de stage pour palier à un point crucial de l’annonce, et devinez quoi ? Aujourd’hui il s’éclate dans son nouveau job, c’est un vrai bonheur !

Les informations obligatoires

Votre identité

Votre identité
N’en dévoilez pas plus que nécessaire.

Même si je fais parti des gens qui estiment qu’elle peut être reléguée en bas de CV parce que finalement ce n’est pas la chose qui intéresse le plus le recruteur, il est vrai qu’une fois accroché, devoir chercher dans le document, comment recontacter le candidat peut être fatiguant, surtout si tout le monde s’amuse à aller la mettre n’importe ou sur la page, donc contentez vous de rester sobre et la faire apparaître en haut du CV.

Quand au débat pour ou contre l’anonymisation, j’ai détaillé ce point et différents détails du contenu de cette partie identité dans cet article.

Le titre

Impératif, le titre doit apparaître clairement en haut de votre CV. Oubliez la mention Curriculum Vitae que l’on retrouve encore parfois. Tout le monde sait distinguer d’un simple coup d’œil un CV de tout autre document de nos jours. Par contre, devoir jouer aux devinettes quand on reçoit des CV, et essayer de savoir à quel poste il fait référence, ça c’est rédhibitoire. Les recruteurs ne sont en général pas de très bons joueurs !

Votre expérience professionnelle

Faire le choix des informations pertinentes
Apprenez à sélectionner uniquement les informations utiles au recruteur.

Evidemment, vous ne pouvez pas y couper, mais encore une fois, si vous avez un parcours professionnel sinueux, composé de différents postes, concentrez vous sur les plus pertinents et détaillez les de sorte que vous puissiez coller au plus prêt du besoin du recruteur.

Et bien évidemment, prenez garde à n’utilisez des verbes d’action et des phrases courtes au lieu des sempiternelles forme passive. Par exemple “Gestion de plannings chantiers” plutôt que “J’ai été amené à participer à la gestion des plannings de chantiers”.

Votre cursus scolaire

Pour ce qui est de votre formation, sachez que, si cela est important, vous pouvez parfaitement faire mention d’une licence ou d’un master qui n’est pas terminé. En mettant par exemple “Première année de licence de droit”. Ça peut être intéressant si vous candidatez pour un poste de secrétariat dans un cabinet juridique. Ça peut être un plus, vous maîtrisez déjà le vocabulaire et l’univers.

L’accroche

Comment se présenter
Prouvez au recruteur que vous êtes en mesure de répondre à ses problématiques.

L’accroche est certainement la partie la plus compliquée d’un CV. A l’heure où l’on n’écrit plus ou presque plus de lettre de motivation, c’est elle qui va devoir faire le lien entre votre CV, cette liste de compétences que vous avez et la façon dont elles peuvent répondre aux besoins du recruteur.

C’est bien souvent cette partie qui fait toute la différence entre deux candidats. Elle doit démontrer un immense esprit de synthèse car elle ne doit pas faire plus de 50 mots, mais également montrer que vous êtes LA personne idéale, qui est capable de répondre le mieux aux problématiques du recruteur.

Les informations annexes

Ici je vais vous parler de deux rubriques du CV qui font souvent débat au sein du cercle des recruteurs et aux responsables des resources humaines.

Vos compétences

Parce que cette rubrique comporte bien souvent une liste fouillis de plein de compétences fabuleuses dont il est impossible de mesurer la valeur et votre niveau de maîtrise, oui, en général elle ne sert à rien. Et pourtant, bien utilisée et mise en valeur, elle peut être un moyen simple et efficace d’indiquer au recruteur que vous disposer des principales qualités qu’il recherche. Je vous en livre tous les secrets dans cet article.

Les Hobbies

Illustration hobbies
Ne faites apparaître vos hobbies que si ils ont un intérêt pour mettre en valeur certaines de vos compétences utiles au recruteur.

Aaahhh le sempiternel débat, indique-t-on ou non nos hobbies dans notre CV ?

En fait pour le coup je vous laisse libre de choisir. Cette partie peut-être extrêmement intéressante pour certaines personnes qui ont du mal à se livrer en temps normal et qui ont une passion particulière, d’autant plus si celle-ci est particulière et appelle à la discussion (par exemple si vous êtes fabophile ou oenographile ou numismate, intrigant n’est-ce pas, vous souhaitez en savoir plus ?! Avouez !!) ou si vous avez un bon niveau du type champion de France d’orthographe, ou champion régional d’aviron, etc.

Ces détails peuvent également vous servir pour prouver des compétences que vous n’avez pas pu démontrer au cours de votre carrière professionnelle. Par exemple, les grands sportifs sont réputés pour avoir un mental de battant, les personnes qui aiment les travaux manuels sont des personnes minutieuses et en général patientes, les personnes qui collectionnent, des timbres, des cartes postales, ou toute autre chose démontrent une forte de patience, de persévérance et de curiosité.

Evidemment si vous vous contentez d’une liste telle que Lecture, Télé, Films, Running. OK mieux vaux vous abstenir, on sent bien que cette partie du CV vous a gonflée, que vous l’avez donc bâclée et cela démontre un manque de sérieux.

Mais encore une fois je vous livre tous les détails de cette partie dans cet article.


Cet article est une sorte de récapitulatif de tous les bons conseils que j’ai pu vous donner déjà, mais grâce à lui, vous avez tous les liens qui vous permettront, si tous les conseils sont bien appliqués, d’obtenir le CV parfait qui vous permettra de décrocher votre ticket pour un entretien !

Comme d’habitude si vous avez des questions, des remarques ou un retour d’expérience, n’hésitez pas à laisser un commentaire, je me ferai une joie d’y répondre.

A très bientôt les Serial Jobbers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément n'hésitez pas à télécharger gratuitement le livre | Devenir un Serial Jobber

%d blogueurs aiment cette page :