Léonard de Vinci
Lettre de Motivation

Le meilleur exemple de lettre de motivation

Spread the love
  • 1
    Partage

Au cours de mes recherches au sujet de la lettre de motivation, afin de recouper mon expérience avec les avis d’autres experts, je suis tombée sur cette petite perle.

En tant qu’ingénieure, il est indéniable que je voue une admiration sans faille à ce grand personnage qu’est Léonard de Vinci. Mais tomber sur ce bijou était encore plus inattendu !

Ci-dessous, voici une illustration de la lettre qu’a adressé Léonard de Vinci au Duc de Milan, Ludovic Marie Sforza en 1482, à l’âge de 30 ans. Le jeune Léonard souhaitait alors obtenir un poste d’ingénieur militaire à la cour. Ci-dessous la retranscription et traduction de ce qui est sûrement une des lettre de motivation les plus exemplaires de l’histoire.

La lettre de motivation de Léonard de Vinci

Ayant très illustre Seigneur, vu et étudié les expériences de tous ceux qui se prétendent maîtres en l’art d’inventer des machines de guerre et ayant constaté que leurs machines ne diffèrent en rien de celles communément en usage, je m’appliquerai, sans vouloir faire injure à aucun, à révéler à Votre Excellence certains secrets qui me sont personnels, brièvement énumérés ici.

1- J’ai un moyen de construire des ponts très légers et faciles à transporter, pour la poursuite de l’ennemi en fuite ; d’autres plus solides qui résistent au feu et à l’assaut, et aussi aisés à poser et à enlever. Je connais aussi des moyens de brûler et de détruire les ponts de l’ennemi.

2- Dans le cas d’investissement d’une place, je sais comment chasser l’eau des fossés et faire des échelles d’escalade et autres instruments d’assaut.

3- Si par sa hauteur et sa force, la place ne peut être bombardée, j’ai un moyen de miner toute forteresse dont les fondations ne sont pas en pierre.

4- Je puis faire un canon facile à transporter qui lance des matières inflammables, causant un grand dommage et aussi grande terreur par la fumée.

5- Au moyen de passages souterrains étroits et tortueux, creusés sans bruit, je peux faire passer une route sous des fossés et sous un fleuve.

6- Je puis construire des voitures couvertes et indestructibles portant de l’artillerie et, qui ouvrant les rangs de l’ennemi, briseraient les troupes les plus solides. L’infanterie les suivrait sans difficulté.

7- Je puis construire des canons, des mortiers, des engins à feu de forme pratique et différents de ceux en usage.

8- Là où on ne peut se servir de canon, je puis le remplacer par des catapultes et des engins pour lancer des traits d’une efficacité étonnante et jusqu’ici inconnus. Enfin, quel que soit le cas, je puis trouver des moyens infinis pour l’attaque.

9- S’il s’agit d’un combat naval, j’ai de nombreuses machines de la plus grande puissance pour l’attaque comme pour la défense : vaisseaux qui résistent au feu le plus vif, poudres et vapeurs.

10- En temps de paix, je puis égaler, je crois, n’importe qui dans l’architecture, construire des monuments privés et publics, et conduire l’eau d’un endroit à l’autre. Je puis exécuter de la sculpture en marbre, bronze, terre cuite. En peinture, je puis faire ce que ferait un autre, quel qu’il puisse être. Et en outre, je m’engagerais à exécuter le cheval de bronze à la mémoire éternelle de votre père et de la Très Illustre Maison de Sforza.

Et si quelqu’une des choses ci-dessus énumérées vous semblait impossible ou impraticable, je vous offre d’en faire l’essai dans votre parc ou en toute autre place qu’il plaira à Votre Excellence, à laquelle je me recommande en toute humilité.

Mettez vous une minute dans la peau du Duc Sforza, chargé, entre autre, de la protection de ses concitoyens, que faites vous fasse à ce courrier ? Vous le jettez ?

On brise les schémas

Vous remarquerez déjà que le sacro-saint schéma “Vous-Moi-Nous” n’est absolument pas respecté. Est-ce qu’il faut que j’argumente plus longtemps pour vous prouver que tous ceux qui vous ont dit que toute lettre de motivation qui ne respecte pas cette structure est bonne à jeter ? Des deux, il y en a bien un qui est à jeter, mais je ne parierais pas sur la lettre !!! 😉

Des arguments percutants

Ecrire à la plume

Les phrases son brèves et directes. Léonard de Vinci, commence par une introduction très percutante dans laquelle il prouve qu’il a pris le temps de comprendre les problématiques du recruteur. Puis il énumère de manière très méthodique en quoi il est capable de les solutionner toutes, de manière efficace et éprouvée.

Il prend même la liberté de prouver que même en temps de paix, il pourra mettre à profit ses compétences d’artiste pour justifier son salaire !

A aucun moment il n’a prit la peine de dire au Duc “ô combien il admire le grand homme qu’il est”, à aucun moment il ne dit qu’il “serait ravi de travailler dans son équipe” et autres banalités.

Une conclusion qui appelle à l’action

Dans sa lettre, Léonard de Vinci insiste sur le fait que ce n’est qu’une sélection de ses capacités. Sous entendu, il n’a pas la place pour tout détailler.

De plus il défit de manière remarquable son interlocuteur en anticipant ses doutes et ses questions et en l’invitant, s’il est sceptique, à venir en personne lui prouver que tout est vrai.

Les pistes d’améliorations

Oui, parce que même si je respecte beaucoup Monsieur Léonard de Vinci, il est une chose qu’il aurait pu améliorer facilement, vous le voyez vous ? Allez un petit effort, souvenez-vous de ce que l’on s’est dit l’autre jour en cherchant A quoi sert la lettre de motivation.

Et oui, il aurait pu ajouter une notion de chiffres !! De combien de manière il sait brûler un pont ennemi, en combien de temps il sait chasser l’eau des fossés, quelle taille de troupes il a déjà brisées, etc. Vous voyez que même dans le cas présent, il aurait été aisé d’ajouter nombre de chiffres et pourtant on ne parle pas de ventes.


Vous vouliez un exemple de lettre de motivation, en voici un parfait…

Evidemment ceci demande un peu de travail, mais après avoir écrit une telle lettre, je peux vous garantir que vous n’aurez pas besoin d’en écrire 2 douzaines pour décrocher un emploi !

Car il est temps de vous révéler un secret dont je vous parlerez plus longuement, très bientôt. C’est maintenant, dès l’écriture de votre CV et de votre lettre de motivation, que tout se joue, pas lors de l’entretien.

Et vous alors ? Saurez-vous égaler le génie Léonard de Vinci ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En complément n'hésitez pas à télécharger gratuitement le livre | Devenir un Serial Jobber

%d blogueurs aiment cette page :